Des parents en… formation

Le 24 Avril, une convention a été signée entre Michel Garrandaux, Procureur de la République de Poitiers et l’ADSEA. Car c’est désormais possible : les parents défaillants pourront être contraints de suivre un stage de responsabilité parentale… sinon, ils seront condamnés.


« Il arrive que, lorsqu’un mineur est convoqué devant le tribunal, ses parents ne soient pas là ; il arrive que des parents dont l’enfant a été placé en garde à vue ne se déplacent pas au commissariat pour venir le récupérer . D’où l’idée de responsabiliser ces parents, quelque fois démunis, il faut bien le dire, et de les convoquer à ces stages où l’on va leur rappeler leurs obligations juridiques, économiques, sociales, morales. »

explique M. Garrandaux. Dans la Vienne l’an dernier, les moins de 13 ans représentaient 10% des jeunes interpellés. Les 13/16 ans, eux, représentaient 44% des jeunes interpellés!

Résultat de recherche d'images pour "parents à l'école"

« En 2017, policiers et gendarmes ont arrêté près de 1.200 mineurs.
 Ils représentent environ 20 à 25 % de la délinquance, cette part de mineurs monte même à plus de 30 % pour la délinquance de voie publique. »

Alors, le Parquet de Poitiers a décidé d’agir. Désormais, il en coûtera 50 € aux parents défaillants en cas de condamnation dans le cadre d’une procédure alternative ou de peine complémentaire. Ce stage, de trois demi-journées, devra favoriser les échanges pour que les parents convoqués prennent conscience de leur(s) responsabilité(s).

« on va leur rappeler leurs obligations juridiques, économiques, sociales, morales. »

Excellente initiative ! Ne trouvez-vous pas ? 🙂

16
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
10 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
#horse / Apprentissage et éducation – How I meet you ChocolateAnnawennleblogdunejuristekprice2aPangloss Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
geo76500
Invité
geo76500

excellente initiative bien sur a la charge de la société…
allez expliquer cela aux parents qui ne parlent que très mal le français
qu’ils doivent éduquer leur progéniture…bah je sais ce n’est pas eux que l’on vise
il ne faut pas bousculer cette paix sociale qui coute chère
Mais dites moi je croyais que les tribunaux étaient engorgés
cela va être un surcroît de travail …non?

Jean Gerard
Invité
Jean Gerard

Oui, il faut agir, mais, comment responsabiliser des irresponsables , là et la vraie question, pour l’instant nous n’avons pas de réponse.

Pangloss
Invité
Pangloss

J’ai vu hier un reportage sur les urgences. Une petite fille de deux ans a été conduite à l’hôpital PARCE QUE SON PERE LUI AVAIT MIS DANS LA BOUCHE UNE BOULE DE TABAC A CHIQUER.
Elle a été sauvée mais aucune mention d’un signalement à la police pour mauvais traitements.
Il ne faut pas stigmatiser!

kprice2a
Invité
kprice2a

Moi je propose qu’on greffe le manuel du parent responsable dans le cerveau de tout parent en devenir … ou alors on oblige tous les spermatozoïdes à lire le code des bonnes manières … ou mieux, les deux ! :)) :)) :))

Annawenn
Invité
Annawenn

Si une de mes filles avait fait une connerie qui la la conduise en garde à vue, j’aurais dérogé…….elle aurait pris une claque qui lui aurait laissé un souvenir. Sans compter la discussion à son retour.
Je dis déroger parce que je n’ai jamais levé la main sur mes enfants ou mes animaux. Ce n’est pas une bonne méthode éducative.

trackback
#horse / Apprentissage et éducation – How I meet you Chocolate

[…] mes licornes 🙂 Il y a quelques jours, j’ai réagi à un article (que tu peux lire ici). T’en fais pas ma licorne, j’ai bien compris que les chevaux ne sont pas concernés […]