Traits de justice #2

tribunal_0_730_492
Emmanuel Macron a annoncé une Justice numérique. La numérisation de la justice est l’un de ses cinq chantiers prioritaires.

13
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
8 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
chachashireFilimagesleblogdunejuristeAnnawenniotop Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
76geo
Invité
76geo

bonjour l’amie Pascale
si la numérisation de la justice fonctionne aussi bien que celle des carte grise ,
nous avons vraiment du soucis a nous faire..
a trop vouloir institutionnaliser l’informatique il y aura des déboires et rendra le pays vulnérable
l’excès en tout est un vilain défaut et une erreur majeur
je propose une IA,
tu rentre les données de l’affaire et l’IA te donne la sentence
plus de sentiments humains, plus d’empathie
rien que les faits
bisous

iotop
Invité
iotop

Bon jour,
Il se peut que d’ici vingt ans avec les serveurs quantiques et les IA ,les condamnations seront transmises avant les faits … (la prévention) 🙂
Max-Louis

76geo
Invité
76geo

mince il y a des fautes et on ne peut corriger , c’est chiant..
re-bisous

Annawenn
Invité
Annawenn

Effectivement, notre président devrait sortir un peu de son cocon. Ça changerait son sens des priorités de venir en séjour dans le bas peuple (je rêve de le faire travailler celui là. Même une chasse il ne tiendra pas une heure 😂).

Filimages
Invité
Filimages

Il faut encore se déplacer au tribunal, au XXIème siècle ? Même la préfecture a été désertée par la numérisation… 🙂
Si un jour on instaure l’IA pour rendre les verdicts, il faudra faire gaffe à l’origine de la base de données, sinon il y aura des lapidations, du fouet et du pal sur la place publique…

chachashire
Invité
chachashire

ça se fait de commenter un vieil article ? Les poètes , tous les artistes sont des poètes, sont visionnaires.
https://youtu.be/4Wh2b1eZFUM
Cela dit, les moyens importent finalement assez peu, en soi, ce qui compte c’est la confiance qu’on accorde à la main qui les manie. La confiance c’est ce plancher tendu au dessus de l’abyme de la réalité qui fait que l’illusion sociale fonctionne malgré son improbabilité. C’est la loi de la vie je suppose.
Une fois rompu un pont…