Linky : oui ou non ?

Linky

Linky est le nom du compteur « communicant » de la société Enedis (ex-ERDF), principal gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité en France. Ses technologies dites AMR permettent une facturation de la consommation réelle de l’usager, ainsi que de repérer des gaspillages, des pertes en ligne ou des postes qui lui coûtent trop cher. En 2015, son déploiement fut inscrit dans la loi sur la « transition énergétique pour la croissance verte », en application de directives européennes . Il y a deux ans, l’Ademe et Enedis se sont engagés à ce qu’il soit installé dans trente-cinq millions de foyers français à l’horizon 2021. Onze millions de foyers en sont déjà équipés.

BERRE L’ETANG (Bouches du Rhône) – En Février 2018, la commune a décidé que le compteur Linky ne serait pas installé à Berre l’Etang, son maire réclamant une étude impartiale sur la santé publique. Ses habitants s’inquiètent aussi des risques sanitaires liés aux ondes, même s’ils ne sont corroborés par aucune étude officielle. Enfin, ils dénoncent l’utilisation qui pourrait être faite des données de consommation par Enedis.

Aussi, deux délibérations exigeant une enquête sur la dangerosité des compteurs ont-elles été votées en conseil municipal.

« On sait tous maintenant que la pose des compteurs Linky ne permet pas de réduire ses dépenses et même, en règle générale, nos concitoyens se plaignent d’avoir vu leurs factures augmenter très sensiblement. Cela peut aller jusqu’à 30% »

Corinne Lepage, Avocate de Berre l’Etang

Sur recours du Préfet, le Tribunal Administratif de Marseille fut saisi. A ce jour, 757 communes refusent l’installation du compteur Linky.

cropped-justicelouche.png

Mais c’est à Blagnac, (Haute-Garonne), que la justice leur a donné pour la première fois raison. Car depuis ce 11 Septembre, les habitants de la commune de Blaignac peuvent refuser l’accès à leur logement à l’opérateur Enedis , en vertu d’un jugement du Tribunal Administratif de Toulouse statuant en référé. Une décision historique en France.

La société Enedis a aussitôt réagi.

« Seules deux dispositions de l’arrêté n’ont pas été suspendues : celles rappelant le droit de propriété privée et la nécessaire protection des données personnelles des clients. Ce jugement a bien suspendu l’arrêté de la mairie de Blagnac qui souhaitait instaurer un «droit au refus » de pose des compteurs Linky ».

a-t-elle rappelé dans un communiqué.

Bien sûr, il est encore trop tôt pour savoir si d’autres décisions de même nature interviendront. Mais force est de constater que la fronde contre les compteurs Linky s’intensifie et surtout, qu’elle s’organise. L’ancienne Ministre et avocate Corinne Lepage a déjà plaidé plusieurs dossiers.

La société Enedis a subi son premier revers. Qu’en pense le nouveau ministre de l’Ecologie ?

13
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
8 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
leblogdunejuristeLibres jugementschachashireMousticPangloss Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Walter PASCOLI
Invité
Walter PASCOLI

N’est pas Linky qui veut ! 🙂

Annawenn
Invité
Annawenn

Ben j’ai signé la pétition contre ce truc. Je ne vois pas pourquoi changer un compteur qui fonctionne très bien. Ça va faire des déchets inutiles (en plus du reste).
Pour de nombreuses raisons, je ne souhaite pas voir ce truc chez moi.

Pangloss
Invité
Pangloss

Moi, j’en ai un « à titre expérimental dans ma commune », m’a-t-on dit. J’attends qu’on m’explique comment je vais faire des économies. J’aimerais aussi savoir si ce machin consomme de l’électricité.

Moustic
Invité
Moustic

Ce nouveau compteur est une fumisterie , EDF se fait de l’argent sur le dos des consommateurs pour régler ses erreurs de stratégies .

Libres jugements
Invité
Libres jugements

Pas d’ça chez moi … gardez vos saloperies , préfère encore la lampe à pétrole ou la bougie (celle qui éclaire) pas le cierge !