Maudit 31

97373af75de989893a6afcdf924c9ea1.jpgLa nuit d’Halloween s’est transformée en Saint Sylvestre, notamment en région parisienne où des magasins furent pillés, des passants agressés ou délestés, et des voitures brûlées par des individus encagoulés. Bien évidemment, les mineurs s’en sont donnés à coeur joie.

A Massy, trois hommes, dont l’un est armé d’une hache et un autre porte un masque, arrivent à hauteur de la portière conducteur d’une Twingo, arrêtée à un feu rouge, et tentent de l’ouvrir. Le chauffeur parvient à verrouiller son véhicule. (Le Parisien)

Avec 116 interpellations, le bilan de cette nuit n’est pas anodin. Le mobilier urbain a durement souffert comme à Lyon ou Strasbourg où de nombreux feux de poubelle furent allumés. N’oublions pas, non plus, les commerçants dont les vitrines furent brisées.

Quelques heures plus tôt, un appel à « la purge » avait été lancé sur les réseaux sociaux, invitant les plus décérébrés à « casser du flic ». Mais les pouvoirs publics, qui redoutaient le pire, ont « tenu le terrain ».  Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur avait demandé aux préfets « une mobilisation renforcée », soit quinze mille policiers.

Dans un entretien au magazine Valeurs Actuelles, son prédécesseur s’est dit préoccupé par cette « loi du plus fort qui s’impose devant celle de la République ».

Les rapports entre les gens sont très durs, les gens ne veulent pas vivre ensemble… Des communautés en France s’affrontent de plus en plus et ça devient très violent… C’est difficile à estimer, mais je dirais que, d’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible.

4f391c6f54cdbb00831314196082011b.jpg
Un p’tit coup de balai ?

Les syndicats policiers, quant à eux, dénoncent les renforts (pourtant promis) qui n’arrivent pas. Et bien sûr, une société en déliquescence . L’auteur de l’appel « à la purge » , un jeune homme grenoblois , aurait été identifié. Âgé de 19 ans, il se serait spontanément présenté au Commissariat. « On ne peut pas faire de mauvaises blagues qui peuvent avoir des conséquences graves » a réagit le secrétaire national du syndicat de police Alliance.

Une blague ?? :/ Pas sûr qu’elle fera rire le Tribunal !

14
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
FilimagesGilles LabruyèreleblogdunejuristePanglossAnnawenn Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
oth67
Invité
oth67

Je comprends pourquoi nous n’avons eu que 3 coups de sonnette cette année !

Gilles Labruyère
Invité
Gilles Labruyère

Aucun coup de sonnette ici !
Je ne suis pas du tout convaincu que la force soit la solution ! Ceci écrit, de solution, je n’en ai aucune !
Bise, madame la juriste.

LHDDT 佐罗
Invité
LHDDT 佐罗

« Un peu moins que l’an passé » disent les médias // 805 arrestations contre 806 😉
Le bagnoles cramées, c’est pire que le 31 dec.

LHDDT 佐罗
Invité
LHDDT 佐罗

Houpze ! un oubli : craquantes les deux images 😉 😉 Elles reviennent quand elles veulent ~~

Annawenn
Invité
Annawenn

Allons bon !!! Ils n’ont pas attendu le 17 novembre ? Pourquoi ai je le sentiment de vivre dans un monde de crétins ? Puisque tu parles de réseau social, j’y ai fait un test. Le résultat est misérable. Je ne sais pas si les jeux de société existent encore. Mais le réseau social est un inquiétant microcosme.
Bisous ma chère..
PS : comme d’habitude, je m’informe sur ton blog de cette violence. Pourtant, je suis allée à Equitalyon 😋 pour ma culture équestre.

Pangloss
Invité
Pangloss

Il semble que toutes les fêtes donnent lieu à des violences. Halloween avec ses connotations diaboliques autant que les autres. Ceux qui y trouvent des agréments ont beau dire que cette fête remonte aux Celtes, ils ne font que défendre un événement commercial inventé récemment traduit de l’américain. Certains instituteurs se font complices de la chose, ce qui est imbécile sinon dangereux.
L’EN devrait interdire aux instituteurs de prendre ce prétexte pour des activités ou des animations et « décourager » les commerçants d’y participer.

Filimages
Invité
Filimages

À Rennes aussi, la nuit a été violente… mais chuttt ! Tout va bien…