La Justice suisse passe à l’ère numérique

La Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police vient officiellement de lancer le projet Justitia 4.0 à Lucerne. Il s’agit, pour près de 300 tribunaux, de leurs ministères publics et pour les autorités d’exécution à l’échelon cantonal et fédéral de renoncer au papier en compilant les procédures pénale, civile et administrative dans des dossiers électroniques qui transiteront entre les parties et les autorités à travers «un portail central hautement sécurisé» baptisé Justitia.Swiss

D’ici 2026, quelques 30 000 postes de travail seront aménagés et la législation sera adaptée pour introduire une obligation (avec des exceptions) de communiquer par voie électronique.

Cette réforme est financée de manière paritaire entre les autorités judiciaires et le gouvernement. La première étape du projet, c’est-à-dire la phase de conceptualisation qui doit durer jusqu’en 2020, coûtera plusieurs millions.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de