Le prince sans principes

23 Janvier 2016 à Sedan…

Au stade Dugauguez, se tient la conférence de presse du neveu du Roi d’Arabie Saoudite : le prince Fahad Al Saud est entré au capital des Sangliers, le club de football de la ville, double vainqueur de la Coupe de France en 1956 et 1961 mais qui a quitté la 1ère Division en 2007, .

Dans la salle, c’est l’effervescence. Le Prince annonce qu’il investira entre 50 et 60 millions d’euros dans un centre de formation international, qu’un partenariat sera signé avec le club brésilien de Flamengo (vidéo de Pelé à l’appui) et que Roger Lemerre, l’ancien entraîneur des Bleus est le nouveau coach du Club, ce qui attirera de meilleurs joueurs.

Ce n’est que ma deuxième visite mais je me sens déjà bien ici. J’aime cette région, cette ville et j’aime le froid et la pluie.

Fahad Al Saud souligne l’intérêt de la situation géographique de Sedan, « au carrefour de la France, la Belgique et le Luxembourg, où l’Arabie Saoudite a beaucoup d’intérêts.« 

Puis Gilles Dubois, le Président du Club, prend la parole : il est fier d’avoir créé le « Club Ardennes« , qui permet aux entrepreneurs locaux d’accéder à des marchés à l’étranger, et notamment en Arabie Saoudite, grâce au réseau du Prince Fahd. Combien le Prince a-t-il versé au Club ? Rien, pour l’instant, répond-il.

« son apport dépendra de la division dans laquelle évolueront les Sangliers, classés actuellement 11e de National. Le Prince est conscient qu’il devra amener plus d’argent si on monte »

20 Février 2019

Le Prince a disparu. La société French Saoudienne Consulting (Fresaco), que deux intermédiaires du prince Fahad Al Saud avaient créée et qui a perçu 215 000 euros d’honoraires de négociation et d’études entre 2013 et 2016 a été dissoute.

Le centre de formation, lui, n’a pas reçu un kopeck. Et le budget du club a été retoqué par les instances fédérales : relégué en National 2, les Sangliers ont perdu 2 millions d’euros en 2017, entraînant le départ de Roger Lemerre, des joueurs et cadres du club.

Alors, Marc Dubois est en colère.

Poursuivre est pour nous une question de principe

Le club de Sedan a assigné Fahad Al Saud devant le tribunal de commerce de Sedan pour non respect de ses engagements. Il lui réclame près de 2,4 millions d’euros de dédommagement.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Filimages Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Filimages
Invité
Filimages

Je ne comprends absolument pas pourquoi « ils » auraient investi dans un tel club alors qu’ils ont les moyens de s’offrir un club de ligue 1, a priori plus facile à amener en haut de l’affiche (et donc à rentabiliser).
Mais il est vrai que je n’ai pas fait d’étude en commerce…