Jawad Bendaoud en prison

Il clamait son innocence, assurant que le 18 Novembre 2015, il ignorait qu’il hébergeait les auteurs des attentats du 13, ni même que Abdelhamid Abaaoud et Chakib Akrouhdes étaient djihadistes. Ce 29 Mars, la Cour d’Appel de Paris ne l’a pas cru. Jawad Bendaoud a été condamné à 4 années d’emprisonnement pour recel de malfaiteurs terroristes.

Pourtant en première instance, la 16ème Chambre du Tribunal Correctionnel de Paris l’avait relaxé. Une décision qui avait suscité l’émoi général et dont le Parquet Général de Paris avait immédiatement interjeté appel. Une décision dont Jawad Bendaoud s’était gargarisé. Pire ! Quelques jours plus tard, il menaçait de mort l’une des victimes des attentats

Cette après-midi, il est resté calme. Seul son avocat a crié sa colère par un « c’est consternant ; c’est une vengeance » à l’adresse des médias.

Ce soir, le logeur de Paris dormira en prison. Pour sa sécurité, il sera détenu à l’isolement.

La cour a également prononcé l’interdiction de ses droits civiques pendant cinq ans. Enfin, il devra indemniser de nombreuses parties civiles, dont des victimes des attentats.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
PZ4270iotop Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
iotop
Invité
iotop

Bon jour,
Et pas d’interdiction d’approcher les victimes ?
Max-Louis