A se pendre !

Nick Conrad n’existe pas. Nick Conrad n’est qu’un pseudonyme derrière lequel se cache Conrad Moukouri Manga.

Un nom de scène ? Si vous voulez. Car en réalité, Nick Conrad est un nom commercial : Conrad Moukouri Manga a déclaré sa petite entreprise au RCS de Noisy le Grand. En cochant la case  « production d’enregistrements sonores ».

Mais ce bizness coûte cher. Il faut du matériel sophistiqué ; un studio pour l’abriter. Pour être riche, il faut vendre à bon prix et pour cela, il faut devenir célèbre.

Alors, Nick Conrad (s’) investit. Pour se faire connaître, il insulte, provoque, humilie. Il faut que la presse parle de lui.

En oubliant que déjà jugé (*), le sursis va tomber et son compte en banque, vaciller. Le tribunal va se fâcher .

De quoi vous donner le blues. Le blues du bizness man . Pas taper, je sors. 🙂

(*) le 19 Mars, il fut condamné à 5000 € d’amende avec sursis

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
PZ4270FilimagesMoiNemo AuditurPangloss Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Pangloss
Invité
Pangloss

Cinq mille euros, ce n’est rien. Au contraire! Pour la pub qu’il en a retirée, c’est une excellente affaire.
Les juges ne se rendent pas compte.

Moi
Invité
Moi

A quelle heure la pendaison ?

Filimages
Invité
Filimages

J’avoue avoir googlisé « Nick Conrad » car je ne me souvenais plus de cette affaire.
Comme quoi la publicité n’a pas été efficace sur moi… 🙂