Carnets de voyage : Florence 🇹🇼

Ce week-end, mes carnets de voyage nous amĂšnent Ă  Florence, capitale de la Renaissance italienne. De climat mĂ©diterranĂ©en (10 °C l’hiver, 31 l’Ă©tĂ©), la ville est traversĂ©e par l’Arno, qui naĂźt dans les Apennins et se jette dans la mer TyrrhĂ©nienne.

Au cours de notre voyage,nous l’avons croisĂ© plusieurs fois. Si vous vous rendez Ă  Pise, l’autostrada longe ce fleuve majestueux au dĂ©bit irrĂ©gulier, que de fortes pluies transforment en torrent qui inonde bien souvent Florence.

Ne connaissant pas la ville, nous nous sommes excentrĂ©s. Bien nous en a pris car voyez comme l’entrĂ©e de Florence est belle !  Il faisait lourd (nous avons essuyĂ© trois petites gouttes de pluie) ; aussi avons-nous apprĂ©ciĂ© cette fraĂźcheur inattendue.

Le long du Corso Italia (rive gauche), les palaces et restaurants de luxe qui battaient le plein. ClientĂšle asiatique et bien entendu, amĂ©ricaine car le Consulat GĂ©nĂ©ral des Etats-Unis est tout prĂšs. Et tout (tout) au fond, derriĂšre le ponte all’Indiano, le Ponte Vecchio, que vous ne pouvez voir. Mais ne soyez pas déçus car nous reviendrons ! 😉

 

La Nazione 🇼đŸ‡Ș

Vous vous demandiez oĂč j’Ă©tais passĂ©e : je rentre d’Italie. 🙂 J’ai encore un peu de mal… il me faudra probablement plusieurs jours pour me reconnecter Ă  l’heure française.

J’aime l’Italie. 🇼đŸ‡Ș Ses odeurs, ses paysages et la chaleur de ses habitants. LĂ  oĂč j’ai sĂ©journĂ©, on m’a demandĂ© de parler français, « cette belle langue apprise Ă  l’Ă©cole ». Alors, j’ai rangĂ© Shakespeare dans un tiroir 🙂

Ce n’est pas mon premier pĂ©riple. Mais cette annĂ©e, nous sommes descendus plus au Sud, en Toscane. Firenze et Siena, vous connaissez ? Je vous montrerai ! C’Ă©tait, bien sĂ»r, magique (et calorique !) 🙂


IMG_20180630_160850.jpg

Mais ĂŽ surprise !, l’atmosphĂšre a changĂ©. Observez cette photo, prise Ă  Sienne: les carabinieri, anxieux, sont partout et nous avons Ă©tĂ© fouillĂ©s plusieurs fois. Certains patrouillent, d’autres surveillent. Beaucoup sont en contact Ă©troit avec la population et les commerçants locaux.  « Avez-vous vu , savez-vous quelque chose ? »

En Italie, l’ambiance est pesante.

J’ai appris que la nuit du 4 Juin, des hordes de migrants ont saccagĂ© Florence. Comme ça, gratuitement. Heureusement, la cathĂ©drale fut Ă©pargnĂ©e. Mais Firenze s’est rĂ©veillĂ©e groggy. Furieuse.

De quoi comprendre qu’un peuple qui s’exclame « Francia ! » Ă  votre passage dĂ©cide soudainement de basculer trĂšs, trĂšs Ă  droite. Comment lui en vouloir ?