Code 93 📚 O. Norek

Tuer, est- ce venger ? Venger, est-ce (se) pardonner ? Victor Coste est flic à la PJ du 93. « C’est pas Hollywood, ici, c’est la Seine St Denis ». Sexe, drogue et crime … Coste connait, c’est son quotidien. Pas celui de la jeune Camille dont la mort bouleverse un équilibre fragile. Les âmes perdues sont capables du pire. De cadavre en cadavre, l’enquête de Coste s’avère passionnante.

L’auteur : Olivier Norek est lieutenant de police à la section de Recherches du SDPJ 93. « Code 93 », paru en 2013, est son premier roman et le premier volet de la trilogie des enquêtes de Victor Coste.

J’ai beaucoup aimé ce roman, lu en quelques heures. Code 93 est excellent. Ses personnages sont attachants, l’enquête est menée tambour battant ; le lecteur ne s’ennuie jamais. Avec Norek, aucun cliché : l’auteur (nous) parle de ce qu’il connait. Encore une belle découverte ! 🙂

339 pages, Editions Pocket, 7,50 €

Le mystère Henri Pick 📚 D. Foenkinos

 

Cinquième ouvrage de mon challenge de l’année (lire 12 romans en 2018) est un vrai coup de coeur. Fantaisie littéraire légère et sérieuse à la fois (pas vraiment polar), je vous en recommande vivement la lecture. « Le mystère Henri Pick » est un roman bouleversant.

20180330_185252.jpg

L’histoire : En Bretagne, à Crozon, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ?

Catégorie : roman, polar. 2016

L’auteur : Daniel Foenkinos est né le 28/10/1974 à Paris. À 16 ans, il est victime d’une infection à la plèvre. Opéré d’urgence, il passe plusieurs mois à l’hôpital. C’est sur son lit de convalescent qu’il commence à dévorer les livres, puis à peindre et à jouer de la guitare. Il étudie les lettres à la Sorbonne et parallèlement la musique dans une école de jazz, ce qui l’amène au métier de professeur de guitare. Le soir, il est serveur dans un restaurant. Après avoir vainement essayé de monter un groupe de musique, il décide de se tourner vers l’écriture. Après une poignée de manuscrits ratés, il trouve son style, poste son premier roman Inversion de l’idiotie, refusé par tous les éditeurs sauf Gallimard qui le publie en 2002, avec lequel il obtient le Prix François-Mauriac. Ses romans sont traduits à l’étranger, dans une quarantaine de langues. David Foenkinos travaille de temps en temps sur des scénarios de cinéma.

Apple Tree Yard 🎬

Le Dr Yvonne Carmichael (Emily Watson) est généticienne, mère de deux grands enfants et l’épouse d’un mari qui plaît aux étudiantes. Avec le temps, la passion du couple s’est éteinte pour laisser place à un quotidien sans surprise. Yvonne Carmichael s’ennuie lorsqu’elle croise le chemin d’un homme mystérieux (Ben Chaplin). Sa vie bascule…


Ne vous fiez pas au titre français de cette mini-série britannique (« sous influence ») qui ne veut rien rire. Pourquoi Apple Tree Yard ? Parce que ; je ne vous en dirai pas plus. A vous de voir (sur Arte) cette mini-série policière sensationnelle adaptée du roman de Louise Doughty.

Résultat de recherche d'images pour

Emily Watson rayonne. Ben Chaplin est remarquable. Ecrite par Amanda Coe, la série se décline en quatre épisodes d’une heure. Et sachez qu’Apple Tree Yard se regarde jusqu’à la dernière seconde. Sa fin est magistrale 😉

« Amanda a si bien compris mon livre qu’elle a écrit des répliques que j’aurais pu écrire mais qui ont été inventées en réalité. Je trouve qu’elle a réellement bien compris le livre ». Louise Doughty

Que vous dire d’autre sans dévoiler l’intrigue ? Qu’on y parle de sexe, de la Femme, de mensonge, de violence et d’amour. Que j’en ai avalé les quatre épisodes d’une traite, comme ça, sans m’arrêter tandis que dehors, l’entrepôt de mon voisin brûlait. 🙂

Résultat de recherche d'images pour

Diffusée le 22 Janvier par la BBC, Apple Tree Yard fut regardée par 7 millions de téléspectateurs, se classant 9e dans le top 30 des programmes les plus regardés de la chaîne. En France, c’est Arte qui nous l’offre. Un grand merci aux Twittos qui me l’ont conseillée. 😀