Maudit 31

97373af75de989893a6afcdf924c9ea1.jpgLa nuit d’Halloween s’est transformée en Saint Sylvestre, notamment en région parisienne où des magasins furent pillés, des passants agressés ou délestés, et des voitures brûlées par des individus encagoulés. Bien évidemment, les mineurs s’en sont donnés à coeur joie.

A Massy, trois hommes, dont l’un est armé d’une hache et un autre porte un masque, arrivent à hauteur de la portière conducteur d’une Twingo, arrêtée à un feu rouge, et tentent de l’ouvrir. Le chauffeur parvient à verrouiller son véhicule. (Le Parisien)

Avec 116 interpellations, le bilan de cette nuit n’est pas anodin. Le mobilier urbain a durement souffert comme à Lyon ou Strasbourg où de nombreux feux de poubelle furent allumés. N’oublions pas, non plus, les commerçants dont les vitrines furent brisées.

Quelques heures plus tôt, un appel à « la purge » avait été lancé sur les réseaux sociaux, invitant les plus décérébrés à « casser du flic ». Mais les pouvoirs publics, qui redoutaient le pire, ont « tenu le terrain ».  Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur avait demandé aux préfets « une mobilisation renforcée », soit quinze mille policiers.

Dans un entretien au magazine Valeurs Actuelles, son prédécesseur s’est dit préoccupé par cette « loi du plus fort qui s’impose devant celle de la République ».

Les rapports entre les gens sont très durs, les gens ne veulent pas vivre ensemble… Des communautés en France s’affrontent de plus en plus et ça devient très violent… C’est difficile à estimer, mais je dirais que, d’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible.

4f391c6f54cdbb00831314196082011b.jpg
Un p’tit coup de balai ?

Les syndicats policiers, quant à eux, dénoncent les renforts (pourtant promis) qui n’arrivent pas. Et bien sûr, une société en déliquescence . L’auteur de l’appel « à la purge » , un jeune homme grenoblois , aurait été identifié. Âgé de 19 ans, il se serait spontanément présenté au Commissariat. « On ne peut pas faire de mauvaises blagues qui peuvent avoir des conséquences graves » a réagit le secrétaire national du syndicat de police Alliance.

Une blague ?? :/ Pas sûr qu’elle fera rire le Tribunal !

Sous le tapis

Image associée
 
Capture

Liberté de parole(s)

Vous avez peut-être lu ou entendu les propos de Marcel Campion sur Bruno Julliard. Un monceau d’ignominies dignes des plus beaufs de France .

Bien sûr, Bruno Julliard a déposé plainte. Mais il n’est pas la seule victime ; c’est toute la communauté homosexuelle qui fut insultée.

Si les médias en ont peu parlé (préférant davantage lyncher Zemmour que Campion), les réseaux sociaux s’en sont émus.  A tel point que ce week-end, Benjamin Griveau, de la République En Marche, a sévèrement condamné les propos du forain en les qualifiant d’incompréhensibles.

sonMais c’était sans compter l’intervention de Joachim Son-Forget, député LREM fraîchement atterri de Suisse, qui a pris (sur Twitter) la défense de Campion :

«Non ce n’est pas homophobe, il suffit d’écouter en entier de quoi il parle, certes maladroitement. Je trouve même de bon aloi, ses propos personnels sur Mourousi et ‘Didine’, qui sont la clé de lecture de ce propos»

Rappelons que Joachim Son-Forget, de nationalité franco-kosovare est né à Séoul, en Corée du Sud.

Et d’ajouter :

Les réactions à mon message sont une expérience psycho-sociale très intéressante: beaucoup d’internautes qui m’accusent à tort d’être homophobe m’envoient des messages racistes.

J’en déduis (vous aussi ?) que si vous êtes raciste, vous n’êtes pas homophobe. Et inversement. En cas d’homophobo-racisme, vous sera condamné à l’expertise psychiatrique. Jurisprudence Marine.