La journée du vinyle 🎸

Ce samedi 13 Avril, c’est la journée du vinyle. Le saviez-vous ? Chez les disquaires, ce bon vieux 33 tours représente 4% des ventes . Et oué, les djeunes ! Les papys ont encore la cote ! 🙂

Ma mère ne jurait que par les 45 tours. Jeune fille, dans les années 60, elle en avait acheté un nombre important dont elle était très fière (ah ! Alain Barrière et sa viiiiiiiie !).

Moi, je préférais le 33 tours. Mais étudiante, mon budget était serré et ce disque coûtait cher (65 Francs). Alors, j’avais trouvé une astuce : je m’abonnais à la phonothèque de Strasbourg. Grâce à elle, j’ai chanté mes albums préférés pendant des semaines . 😀

Trente ans plus tard, j’écoute (bien sûr) ma musique en streaming. J’ignore ce que sont devenus mes vinyles mais je pense à eux lorsque sur mon smartphone, apparaît leur pochette. En voici quelques unes :

Parce que la pochette, c’était essentiel ! Si vous vouliez vendre l’album, il fallait que sa pochette soit belle et innovante.

Seul bémol : la platine restait chez vous. Alors, mes plus beaux souvenirs sont enregistrés sur des cassettes (on écrivait alors K7) que j’écoutais dans mon infatigable Sony. Un walk-man qui ne m’a jamais quittée.

Le vinyle est intemporel. Pour certains d’entre nous, il symbolise un évènement important de leur vie. Et vous, avez-vous toujours les vôtres ? 🙂

(Dites, deux pin-up en deux jours, c’est le printemps !)